En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Le syndrome du banc de touche Théâtre Victor Hugo Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Le syndrome du banc de touche"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théâtre Victor Hugo, 92220 Bagneux

Le syndrome du banc de touche

de Léa Girardet , mis en scène par Julie Bertin

Théâtre Victor Hugo, Bagneux

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -
Une déclaration d'amour à tous ces moments de doute qui nous poussent chaque jour à devenir la personne que l'on rêve d'être.

En 1998, Aimé Jacquet gagnait la coupe du monde et Léa rêvait de devenir comédienne. Aujourd'hui, Aimé Jacquet est entré dans l'Histoire et Léa est restée sur la touche. La jeune femme décide de s'auto-titulariser en suivant les pas de l'entraîneur de l'équipe de France.

Léa Girardet vous offre une pièce passionnante, touchante et très drôle.
Avec Julie Bertin, elles se sont appuyées sur la figure d'Aimé Jacquet autant que celle de Lionel Charbonnier le 3ème gardien de l'équipe de France de 98... Personne ne croyait en l'un ; l'autre n'a pas mis les pieds dans la cage de but. Les deux ont gagné...


Auteur : Léa Girardet
Artistes : Léa Girardet
Metteur en scène : Julie Bertin




Pour Tout public
à partir de 12 ans

Théâtre contemporain

Langue : Français
Durée : 60 minutes soit 01h00





Evénements associés :
Edouard baer dans les élucubrations d'un homme soudain frappé par la grâce
Eugénie grandet
Hugo l'interview
L'enfer
Philip k. ou la fille aux cheveux noirs
C'est juste une petite déprime !
Martin eden
La fonte
Même pas mal
Scorpion