En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Félicité | par l'Orchestre national d'Île-de-France Centre culturel Jacques Prévert Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Félicité"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Centre culturel Jacques Prévert, 77270 Villeparisis

Félicité
par l'Orchestre national d'Île-de-France

de Beethoven, Ives , direction musicale Case Scaglione

Centre culturel Jacques Prévert, Villeparisis

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -

En ce moment dans cette salle :
» Tous les événements Centre culturel Jacques Prévert

L'Orchestre national d'Ile-de-France rend hommage à Beethoven en choisissant dans son répertoire ses partitions les plus joyeuses.

Jeune pianiste virtuose, Federico Colli magnifie au piano le Concerto n°4 de Beethoven.

Programme :
- Charles Ives : The Unanswered Question (5')
- Ludwig Van Beethoven : Concerto n°4 pour piano en sol majeur op. 58 (31')
- Symphonie n°4 en si bémol majeur op. 60 (35')

Quelle joie d'entendre la musique de Beethoven dont on fêtera en 2020 les 250 ans de la naissance ! Sa musique n'est pas faite uniquement de grandeur héroïque et de drame orchestral, il existe aussi chez le géant des pages paisibles, heureuses et joyeuses. C'est le cas de sa Quatrième Symphonie (1806) qui baigne dans une sorte de félicité. Certains mouvements sont même remplis d'humour et de surprises.

C'est aussi le cas du Quatrième Concerto pour piano écrit la même année où le soliste commence seul, sans l'orchestre. Le reste de la partition inaugure un genre nouveau, entre symphonie et fantaisie concertante car le soliste et l'orchestre ne s'opposent jamais. Ils jouent ensemble, comme une grande musique de chambre. Pour ouvrir le concert – et d'ailleurs sans transition puisque cette pièce de Charles Ives sera enchaînée au Concerto pour piano de Beethoven – la Question sans réponse (The Unanswered Question, 1908) sonne comme une étrange incantation lancée au monde. C'est la trompette solo qui, loin des cordes symbolisant "le silence des druides", lance plusieurs fois "la question éternelle de l'existence", c'est-à-dire : pourquoi sommes-nous sur cette Terre ? D'une certaine manière, c'est Beethoven qui en sera la réponse pour ce concert.

A Savoir :
Le spectacle dure 1h45 avec entracte compris.






Pour Tout public

Musique classique

Langue : Français
Durée : 105 minutes soit 01h45





Evénements associés :
Liszt : intégrale des années de pèlerinage
Bach - sonatas et partitas pour violon seul - liana gourdjia
Jan lisiecki piano
Le chant de pan
Orchestre symphonique d'euskadi
Messe en ut de ludwig van beethoven
Grand festival liszt et chopin
Erik berchot, récital de piano
Georges bériachvili - récital de piano
Quatuor belcea : programme v