En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Reflets dans un oeil d'homme Théâtre Monfort - Grande Salle Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Reflets dans un oeil d'homme"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théâtre Monfort - Grande Salle, 75015 Paris

Reflets dans un oeil d'homme

Théâtre Monfort, Paris

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -

En ce moment dans cette salle :
» Tous les événements Théâtre Monfort - Grande Salle

Intime et drôle, Reflets dans un oeil d'homme interroge le désir, les désirs qui unissent hommes et femmes.

S'inspirant librement du livre éponyme de Nancy Huston, la compagnie Diable au Corps évoque les relations entre hommes et femmes, le rapport au corps de l'autre, la sensualité, le plaisir, l'amour, la différence des sexes et les contradictions de notre société entre pudeur et nudité exacerbées.
La haute maturité technique des portés, figures académiques ou trouvailles personnelles, le jeu avec la silhouette amollie d'un mannequin de tissu, les tableaux dénudés traduisent avec justesse, respect et sensualité ces émois, ces questionnements.
Ce trio séduit par sa subtilité, son humour et ses portés acrobatiques virtuoses.






Pour Tout public
à partir de 10 ans

Cirque Contemporain

Langue : Français
Durée : 70 minutes soit 01h10





Evénements associés :
Clownférence ou nuancier clown
Dimanche 100% cirque
Cours publics de la formation professionnelle
Unplugged
Résiste
Les conférences de bernie collins
Cirque tzigane romanès : les nomades arrivent !
La chute des anges
Est-ce que je peux sortir de table ?
Les métamorphoses du cercle