Kibbutz Ballet | Théâtre de Paris - Grande Salle | BilletReduc.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Kibbutz Ballet Théâtre de Paris - Grande Salle Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Kibbutz ballet"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Kibbutz Ballet

Théâtre de Paris, Paris

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -

En ce moment dans cette salle :

Le chorégraphe Rami Be'er nous parle, à travers la danse, de l'amour de ses parents qui ont survécu à l'Holocauste, et du patrimoine culturel européen qu'ils lui ont transmis.

Cette création met notamment en évidence le patrimoine architectural du père de Rami, l'un des architectes éminents ayant créé le concept du kibboutz au milieu des années 50, construit autour de l'idée d'une vie communautaire et d'égalité au sein d'une société unie et homogène.
Mother's Milk est un véritable requiem à la fois abstrait, intemporel et universel.

"Toujours dans la volonté d'innover, nous caressions le projet de nous ouvrir à d'autres disciplines que le théâtre. C'est ainsi qu'est née l'idée d'un rendez vous annuel de la danse au Théâtre de Paris " Richard Caillat et Stéphane Hillel

Chorégraphie, décor et lumières: Rami Be'er
Son: Rami Be'er, Alex Claude
Costumes: Ramie Be'er, Lilach Hatzbani
19 danseurs sur scène








Danse contemporaine

Thématique :

Langue : Français




Evénements associés :
The great he-goat
Le temps d'une danse
Fact
Orgueil (s)
Mirages, les âmes boréales
Mémé banjo / m.m.o
Variations sur l'immobile
Le rêve d'une danse
Orly : fragments aéroportuaires
Conditions of being a mortal/ adrienn hod/ compagnie hodworks