La voix humaine Théâtre de la Contrescarpe Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "La voix humaine"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théâtre de la Contrescarpe, 75005 Paris

La voix humaine

de Jean Cocteau , mis en scène par Charles Gonzalès

Théâtre de la Contrescarpe, Paris

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -

En ce moment dans cette salle :
» Tous les événements Théâtre de la Contrescarpe

Dans cette mise en scène audacieuse, "La Voix Humaine" révèle, avec subtilité et émotion, les liens secrets du texte avec la vie de Cocteau.

Une femme téléphone pour la dernière fois à son amant qui la quitte.
Entre tendresse et rage, elle tente de retenir cet amour qui ne tient qu'à un fil : celui du téléphone, " arme redoutable de la vie moderne " chargée de multiples possibilités de mensonge.

Mais Charles Gonzalès, metteur en scène, propose une autre lecture de "La Voix Humaine" : "Ce chef d'oeuvre cache une autre réalité, plus intense, plus violente et plus énigmatique que celle d'une première lecture".

Il nous invite à traverser le miroir. Il nous guide là où "l'invisible se fait visible".
Au prix d'un patient travail d'enquête, il a déchiffré les messages cachés du Maître. Avec lui, le texte prend une nouvelle dimension : on accède à l'âme de Cocteau.

Cette expérience théâtrale unique associe musique, vidéos, sons, à la voix de la comédienne Yannick Rocher, qui incarne le texte sur scène. "Ce spectacle est hymne à l'être humain, dans cet endroit énigmatique et le plus sensuel du corps humain : la voix. La voix... rhizome du corps et de la pensée, racine à ciel ouvert ! Tout passe par elle et nous indique le chemin à suivre. Il s'agit ici de la nécessité absolue de paroles et de silences du personnage combattant la solitude sonore de l'Être dans sa nuit obscure".

Pièce en un acte publiée en 1930 par Jean Cocteau.

Créée par la comédienne belge Berthe Bovy à la Comédie Française.
Remerciement au Comité Jean Cocteau
Lumières, Son et Mise en scène : Charles Gonzalès

Le Saviez-vous?
Pièce éligible aux Molières 2018

A Savoir :
La salle n'est pas accessible aux personnes à mobilité réduite.


Auteur : Jean Cocteau
Artistes : Yannick Rocher, Monique Dorsel
Metteur en scène : Charles Gonzalès


Quelques critiques de spectateurs :

Note des internautes :
8/10
4 avec 16 critiques
Bravo
86% Bien
0% Moyen
7% Décu
7%
Plus de critiques sur La voix humaine »

domdesinvalides75 Inscrit Il y a 15 ans 16 critiques 2  
Utile: Oui Non
-UN INSTANT EN SUSPENSION
10/10

Lumières magnifiques, bande son envoûtante... J'ai pris plaisir à savourer chaque mot de ce très beau texte. Très belle relecture, pur moment d'esthétisme. Un instant magique, en suspension. On touche à la perfection. Bravo et merci pour ce magnifique moment de théâtre !
# écrit le 26/11/17


Spectatif Inscrit Il y a 15 ans 691 critiques 78  
Utile: Oui Non
-Spectacle étonnant, d’une audace inouïe et curieuse. Une proposition novatrice et exemplaire du chef d’œuvre de Jean Cocteau
8/10

Expérience étrange et impressionnante, cette représentation de LA VOIX HUMAINE de Jean Cocteau laisse un gout d'aventure inédite et déroutante. Nous sommes confrontés à une théâtralité aux contrées intangibles et peu explorées. La mise en scène de Charles Gonzalès, implosive et inductrice, affiche un parti-pris aux allures intimes et complexes. Gonzalès apporte au texte de Cocteau une approche sensible et mystérieuse à la fois, sublimant la voix. Comme un subtil mélange entre un art concret de la représentation du réel et la délivrance d'une mélopée tragique des douleurs de l'amour. Bien sûr, la voix est utilisée comme l'organe qui transmet des messages, dans ses acceptions techniques et matérielles mais elle se révèle aussi le média de propos inavoués et implicites. De non-dits qui résonnent depuis l'univers métaphorique de Cocteau, où le romantisme onirique sait suggérer le dévoilement des relations à l'amour. Nous sommes dans un studio d'enregistrement où la comédienne (magnifique Yannick Rocher) porte un casque et reste immobile le plus souvent, assise sous un micro qui pend. Seule sa voix prédomine. Elle dit le texte sans marquer les intonations, laissant échapper les émotions des mots dits et des situations évoquées. Une monocordie envoutante et émouvante. Plusieurs ruptures viennent interrompre la parole, laissant au corps le soin de nous entreprendre, de nous montrer l'attente douloureuse et la souffrance de l'espoir. La voix parle comme on parle au téléphone, avec des silences laissant deviner l'autre, avec des reprises comme quand la communication passe difficilement. La voix peut être celle d'une femme qui quête un dernier lien avec son amant parti. Elle peut être aussi celle de l'auteur qui parle à la vie ou à son être aimé. La douleur languissante est telle qu'elle ne semble pas pouvoir s'interrompre. Comme si la Voix Humaine se mettait à aimer désormais la souffrance autant voire plus que l'être cher qui la quitte. Face à l'absence d'amour, se résoudre à aimer l'absence comme une mémoire de cet amour ? La structuration scénographique de Charles Gonzalès est d'une adresse travaillée, alliant musiques, sons, vidéos et lumières, construisant un écrin froid, soyeux et épuré pour le jeu. L'interprétation de Yannick Rocher est toute en maitrise et en finesse, à corps et coeur perdus. La voix dit le texte avec des scansions mesurées, jouant des échos parsemés de celle de Berthe Bovy, la comédienne qui créa le rôle en 1930. Impressionnant. Le corps crie ses meurtrissures dans le silence de la solitude et les affres de l'abandon. Un spectacle étonnant, d'une audace inouïe et curieuse. Une proposition novatrice et exemplaire du chef d'oeuvre de Jean Cocteau. Une découverte que je recommande vivement.
# écrit le 22/11/17


zoukrief Inscrite Il y a 8 ans 2 critiques  
Utile: Oui Non
-Profond
8/10

Un goût de nostalgie, d'amour passion pendu à son cordon téléphonique, une image, un partage !
# écrit le 15/10/17 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


remiverron Inscrit Il y a 13 ans 10 critiques  
Utile: Oui Non
-Une très belle relecture
10/10

Très belle relecture de la pièce de J Cocteau dont le thème n'est plus seulement l'amour et l'absence mais aussi la vie et la mort. Quand l'auteur écrit sa pièce, il vient de perdre son ami Raymond Radiguet. Le texte est soutenu par une bande son qui résonne comme une longue plainte funèbre, entrecoupée de chansons d'amour. Les éclairages poétiques et subtils plongent l'interprète, Yannick Rocher, tantôt dans la lumière, tantôt dans l'ombre. Celle-ci apporte à son personnage une belle présence et une interprétation pleine de retenue. S'ajoute au spectacle une courte vidéo qui évoque ce que sera peut-être son personnage dans quelques années. Mise en scène, bande son et éclairages sont l'oeuvre de Charles Gonzalès. Le spectacle nous maintient dans une émotion d'une qualité rare. A voir absolument
# écrit le 02/10/17 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


Montag Inscrite Il y a 3 ans 1 critique  
Utile: Oui Non
-A voir et revoir !
10/10

Pour tous les amoureux de Cocteau, La Voix Humaine est indémodable. Poésie déchirante de l'oubli, de la séparation. La mise en scène est une mise en émotion, troublante, simple, hypnotique dont l'actrice nous fait vivre à distance toutes les nuances.
# écrit le 06/10/17 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


jondo Inscrit Il y a 9 ans 2 critiques  
Utile: Oui Non
-Époustouflante Voix humaine mise en scène par Charles Gonzalès
10/10

Un spectacle rare de beauté. Cette Voix humaine de Jean Cocteau conçue, mise en scène et peinte en lumière par le toujours nouveau et fabuleux Charles Gonzalès qui renverse toutes les contraintes et nous plonge dans l'âme à vif de ce texte extraordinaire enfin revisité avec une vision contemporaine et formidablement servi par son actrice Yannick Rocher. Un spectacle à voir absolument, rare, intense, et hypnotique et un grand merci à la direction du ravissant et habité théâtre de la Contrescarpe d'avoir mis à l'affiche ce spectacle magnifique.
# écrit le 06/10/17


hermione92 Inscrite Il y a 7 ans 1391 critiques 70  
Utile: Oui Non
-la voix humaine
9/10

Une relecture passionnante interprétée par Yannick Rocher qui lui prête sa voix et fait entendre les sonorités du silence par de la le mur de l'absence.La comédienne par le timbre de voix , sa diction,sa posture, tout nous saisit.Les jeux de lumières et d'ombres ainsi que la vidéo projection et les accompagnements musicaux font de ce seul en scène une expérience étrange et pénétrante ou le souffle ne tient qu'à un fil.
# écrit le 20/09/17 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


Piqui Inscrit Il y a 3 ans 2 critiques  
Utile: Oui Non
-Un spectacle unique!
9/10

Je suis sorti de cette "Voix humaine" de Jean Cocteau, envoûté par la grâce de ce spectacle, sa magie, son mystère, sa lumière divine! Une mise en scène d'oeuvre d'art, Il faut le voir pour le croire! La signature est celle de Charles Gonzalès ce magicien de la scène! L'inoubliable interprète de Camille Claudel et de sa trilogie qui restera pour toujours dans l'histoire du théâtre. Ici, au théâtre de la contrescarpe où il faut se précipiter, il s'est accaparé le texte de Cocteau d'une façon admirable, comme nul n'avait réussi jusqu'à présent à le faire et très bien servi par l'actrice Yannick Rocher. Je ne peux que vous dire d'aller assister à ce spectacle unique dans Paris. Il faut que cela se sache, ne laisser pas passer ces 70 minutes de beauté! La voix humaine de Jean Cocteau est un pur chef-d'oeuvre. Merci!
# écrit le 05/10/17


# ce symbole signifie "signaler au modérateur"
Vous aussi, donnez votre avis:


Pour Tout public

Théâtre contemporain

Thématique :
Grands Auteurs Contemporains

Langue : Français
Durée : 70 minutes soit 01h10





Evénements associés :
J'ai pas l'temps, j'suis pas comme eux
Une maison de poupée
L'avalée des avalés
Une lune pour les déshérités
Rosmersholm
La lutte des places
Candide, qu'allons-nous devenir ?
Je ne serai jamais vieille
Adieu monsieur haffmann
Gégé et jéjé